la lettre de Guy CAILLEAU

SURPRISES

SURPRISES ! SURPRISES ?

 

Décidément ce début d'année est florissant de SURPRISES

 

Les élection régionales qui devaient voir l'arrivée massive des élus du Front National au pouvoir et particulièrement la victoire de sa présidente et quelques uns de ses « adjoints » en 2015, n'ont pas justifié cet engouement qui devait déferler sur le pays afin de mettre enfin de l'ordre dans cette gabegies politique de la bande des quatre. Il n'en à rien été, même si plusieurs candidats se sont retrouvé élus , en raison du mode de scrutin. C'est une nouvelle fois la droite traditionnelle, la droite pure et dure, celle qui ne tolère aucuns compromis mais s’accommode bien des voix des socialistes, qui a viré en tête. Exit Marine et ses marins d'eau douce et vice Bertrand et consort.

Aussitôt le corbeau ne se sent plus de joie, ah non je dérape c'était une autre fable, car celle que nous jouent depuis plusieurs mois les pieds nickelés de l'opposition est tout autre.

Ils ont gagné et nous allons voir ce que nous allons voir. Pour voir certes nous voyons !

Mais que voyons nous ? Nous voyons que la politique se fait à présent par le passage obligé de l'édition, fort heureusement voici un secteur qui ne sera pas en crise tout de suite. Juppé un nouveau livre, il en a prévu quatre, j'espère que chacun saura lire clairement entre les lignes et faire le choix qu'il conviendra , à la fois au moment de la primaire de la droite, mais également au moment d' élire le prochain président de la république. Ensuite c'est Fillon qui avait déjà publié le sien, et voici Coppe, surgit du néant dans lequel l'avait plongé l'affaire Bigmalion, qui va publier le sien. Et pour couronner le tout, paris math nous révèle que l'ex occupant de l’Élisée et prédécesseur de l'actuel (ah il y a quelqu'un?), va sortir à son tour un ouvrage qu'il aurait préparé en grand secret et terminé pour noel, quel cadeau. Je me pause la question de savoir sous quel nom il va le publier car Sarko les français ne veulent plus en entendre parler et Bismut est un peu trop voyant. Peut être pourrait il signer simplement Paul, ou pierre peut être jacques , enfin on s'en fou.

Ah cette primaire à droite ! J'espère qu'elle tiendra toutes ses promesses et sans augurer du résultat, je me pose des questions importantes quand je lis q' « Alain Juppé serait le candidat qui permettrait d’assurer une victoire de la droite à la présidentielle de 2017, tandis que l’hypothèse Emmanuel Macron pourrait permettre à la gauche de l’emporter, selon un sondage Odoxa publié dans Le Parisien/Aujourd’hui en France. »

Parmi les personnalités politiques testées par l’institut, ce sont ceux qui recueillent le plus de bonnes opinions auprès des personnes interrogées, avec 57 % de bonnes opinions pour le maire de Bordeaux, et 53 % Emmanuel Macron. Tous deux devancent le premier ministre,(48 %), le président du le Modem (43 %), quand même loin devant Marine Lepen(27 %), Jean-Luc Melenchon (27 %), et notre bon président Hollande (25 %),  restent en queue de peloton l'innérnarable Sarkozy et (23 %) et enfin Cécile Duflot (19 %).

Ce meme institut nous apprends que « Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls est en tête devant Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre, tandis qu’à droite, Alain Juppé est en tête devant Emmanuel Macron. » Vous vous y retrouvez vous ?

Le maire de Bordeaux serait assuré de se qualifier au premier tour. Il battrait aisément au second Marine Le Pen et François Hollande et avec un écart un peu moindre Emmanuel Macron. La victoire de la droite ne serait en revanche pas du tout garantie avec une candidature de Nicolas Sarkozy.

A gauche, une candidature du ministre de l’économie permettrait de l’emporter, à condition qu’Alain Juppé ne soit pas son adversaire, indique le sondage, qui note que pour François Hollande, une candidature de Nicolas Sarkozy serait le scénario le plus favorable, mais resterait difficile.

Sollicitées par l’institut pour savoir si elles souhaitent que le chef de l’Etat se présente en 2017 pour un second mandat, 79 % des personnes interrogées ont répondu non – 58 % chez les sympathisants de gauche et 93 % chez les sympathisants de droite.Plus de la moitié des personnes interrogées (59 %) aimeraient aussi que la gauche organise des primaires (72 % chez les sympathisants de (...)

Nul doute qu'avec ce genre de sondage les jeux sont fait

 

Surprises écrivais je au début ce cet article, oui et des surprises ce ne sont pas les seules :

Condamnations avec de la prison ferme pour quelques malheureux ouvriers syndicalistes qui refendaient leur salaire, leur emploi et la vie de leurs familles.

Surprises devant la découverte d'une part de vérité sur l'affaire dites de la société générale ou on a vu un trader condamné à 5 ans de prisons ferme pour avoir exécuté les ordres que lui donnait sa hiérarchie.

Surprises quand ont voit l'exécutif Corse faire des déclarations intempestive , traitant la patrie de peuple ami et autre stupidité du même acabit alors que le gouvernement de la France ne réagit pas devant une telle attitude. Surprise est un mot faible , nous sommes scandalisés !

 

2016 sera une année charnière si j'en crois les déclarations de plusieurs à commencer par le mari de la chanteuse aux quarante amants( non pas la pauvre Céline Dion qui pleure son mari et son frère et à qui j'adresse mes meilleurs souvenirs) mais bien Carla Brunie au soleil de sa somptueuse villa du sud qui promet : « Beaucoup de passion et des événements intéressants" Nicolas Sarkozy pour l'année 2016 aux nouveaux adhérents des Républicains lors d'une opération séduction samedi 8 janvier au siège du parti.

 Nicolas Sarkozy a promis samedi à plusieurs centaines de nouveaux adhérents des Républicains que 2016, année de la primaire, une première à droite, n'allait pas les décevoir, avec des "événements intéressants" et "beaucoup de passion". 

Déclarant que 
"le fil conducteur de tout ceci est pour nous l'amour de la France", il a affirmé ne pas vouloir supporter le "déclassement de la France".  Puis, mettant en perspective les prochaines échéances électorales, Nicolas Sarkozy à déclaré : "2016 précède 2017, où il va vraiment se passer quelque chose. Il reste un an et demi pour porter un combat que nous sommes les seuls à pouvoir assumer (...) l'alternance reposant uniquement sur nos épaules", a-t-il  ajouté.

Ça promet quand on sait que Copé n’a pas changé. Aujourd’hui comme hier, il ne se voit pas d’autre destin que celui de Bonaparte au Pont d’Arcole.

 

Surprises en découvrant que le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde a dépassé l'an dernier celui des 99% restants, et ce avec un an d'avance sur les prévisions, a indiqué lundi l'ONG britannique Oxfam.

 

Surprises en découvrant les nouvelles mesures d'aide à l'emploi qui prévoient entre autres que le recrutement d'un salarié smicard sera favorisé par une prime versée à l'employeur. Des chèques qui pourront dépasser les 1 000 €. Objectif : obtenir le même impact financier qu'une suppression pure et simple de toutes les cotisations sociales au niveau du smic.

Alors pourquoi ne pas, tout simplement réduire les cotisations sociales ?

Tout simplement parce que les primes à l'embauche sont fixées par décret, pas par la loi, comme les réductions de cotisations sociales. Cette manière de procéder est donc moins longue, et surtout politiquement beaucoup moins risquée qu'un passage devant l'Assemblée nationale et les

députés frondeurs du PS.

Surprises de voir le passage du Premier ministre dans l'émission "On n'est pas couché" samedi soir.

Ce qui fera dire à lditorialiste Jean-Emmanuel Ducoin après : «  Un cran supplémentaire dans le tout-est-possible ; quelque chose d’ultra-gênant ; presque de malsain… Longtemps encore, les commentateurs disserteront sur la place d’un premier ministre dans un talk-show de fin de soirée, un samedi soir de grande écoute, coincé entre déconne et sérieux, quand le mélange des genres s’impose comme règle et que cette règle même assujettit ceux qui doivent s’y soumettre à des postures de communication, à des « coups de com », selon l’expression consacrée. Ainsi, la prestation réfléchie et préparée de Manuel Valls dans On n’est pas couché était-elle impropre ? Dégradante pour la fonction ? Déplacée pour une parole publique dont on souhaiterait que l’usage ne soit certes pas sacralisé – évidemment pas ! – mais efficace et utile pour autre chose qu’honorer l’un des rendez-vous cathodiques vénérés par les pires communicants qui rôdent dans les coulisses de la politique. En se livrant à l’« infotainment », Manuel Valls a cantonné sa fonction dans un exercice d’apparence et d’affectivité, renvoyant sa vision libérale de l’individu en forme d’individualisme. La culture de l’émotionnel à n’importe quel prix est venue remplacer brutalement l' émotionnel »

Surprises encore quand le patron du Medef souhaite diminuer le Smic mais augmente son salaire.

Surprises quant on annonce enfin de la neige un peu partout en France.

Je pourrai disserter et écrire des heures, noircir des pages entières des différentes surprises que nous avons au quotidien, je pourrai vous dire que je reste surpris devant les propos de cette presse aux ordres du pouvoir qui parce qu’une nouvelle dirigeante de chaîne de télévision ne peut pas encaisser les animateurs qui la servent fidèlement pour égayer nos après midi et nos soirées, décide, sans ls en aviser de les virer comme des malpropres. Je ne suis pas fan de Julien Lepers ou de Laurent Boyer, mais la méthode en dit long sur l'ambiance qui règne dans les couloirs de notre télévision nationale, méthodes de voyou ni plus ni moins. Cela me rappelle le combat mené et hélas perdu par mon ami Jean Claude BOURRET du temps de la Cinq. Et en plus non content de supprimer deux animateurs qui n'avaient pas démérité, cette superbe chaîne à la pointe du progrès décide de rayer de ses écrans la seule émission animalière qui faisait l'unanimité. Bravo !

Peut être aurons nous à la place une émission à la gloire d'un des chefs étoilés qui commencent sérieusement à nous couper 'envie de manger.

 

PAUVRE FRANCE qui ferme les yeux sur les lâches agressions que subissent, dans la rue, le soir, dans le métro et autres lieux publics, nos concitoyens sans que les témoins présents n'interviennent.

TRISTE PAYS que celui qui ne sait pas protéger ses enfants et prévoir leur avenir .

TRISTE PAYS que celui qui préfère disserter sur l'utilité de la fessée donnée aux enfants alors que je connais bon nombre d'adultes qui en mériteraient largement.

TRISTE PAYS que celui qui donne trop de pouvoirs aux policiers et gendarme au risque de favoriser les inévitables bavures alors que la solutions se trouve dans une réelle application de la loi et non dans un arsenal répressif encore plus lourd alors que celui existant soit appliqué avec raison et sérénité.

Deux poids deux mesures en matière de justice : le 15 décembre 2015 était jugé au tribunal de Thonon
l
e cas de THOMAS DECLERCQ auteur du viol de 8 petits garçons, dont un petit autiste de 7/8 ans.

En plus THOMAS DECLERCQ détenait sur son ordinateur personnel des photos à caractère pédopornographiques...Le verdict a été rendu le 12 Janvier 2016...Un verdict extrêmement clément:1 An de prison ferme +2 avec sursis....

 

Pendant ce temps la ministre de la justice crane fièrement en narguant le chef de l'état qui a trop besoin d'elle pour cautionner un minimum de maintien avec un programme de gauche devenu celui de la droite.

 

La France qui figurait parmi les premières puissances mondiales avant l’avènement de « Sarko premier et celui de Flambi II » est la risée des autres États, même l'Iran deviens respectable et fréquentable.,

Dernière minute Pamela Anderson vient à Paris pour épauler les verts, enfin ce qu'il en reste, elle milite pour l'arrêt du gavage des canard et des dindes, la naïade siliconée ne recule devant rien et sera même reçue à l'Assemblée nationale. Quel avancée pour notre pays, on n'avait pas besoin d'elle la grippe aviaire déjà fat ses ravages, mais comme dans les bonnes fables de Jean de la Fontaine la moralité de ceci pourrait être : «  Quand la dinde vient au secours des oies ».

 

Je ne sais pas ce que nous réserve l'avenir avec les illuminés qui nous gouvernent mais ce que je sais c'est que si personne ne réagit rapidement la France sera reléguée aux fond du classement internationale des pays en voie de développement sans que nous ne puissions rien y faire et ce ne sont pas les différentes associations,partis politique minuscule ou organisation de tout genre regroupant, quant on en fait le décompte beaucoup d'adhérents sur le papier mais peu sur le terrain, qui va faire avancer les choses.

Des solutions ? D'abord renvoyer chez eux ceux qui se moquent de nous depuis 40 ans, et ils sont nombreux, mis en France on préfère réélire ceux la même qui nous ont trahis.

Il faut participer à tous les niveaux à la vie quotidienne, afin de contrôler plus étroitement le travail de nos représentants locaux régionaux et nationaux.

Il faut contrôler sévèrement les chaînes de télévision et permettre aux journalistes de faire leur métier en toute indépendance.

Il faut rendre les Magistrats pécuniairement responsables de leurs décisions, on évitera ainsi des jugements expéditifs et bon nombre d’erreurs judiciaires coûteuse pour tous aussi bien moralement que financièrement.

Il faut cesser d'assister les chômeurs en allégeant les charges des entreprises pour favoriser les embauches surtout les petites et moyennes, pour les grosses l'arsenal est tellement vaste qu'ils s'y retrouvent toujours.

 

Je n'ai pas la prétention de vouloir régler tout les maux de la France d'un simple coup de crayon si c'était le cas et si j'en avait la possibilité il y a longtemps que j'aurais fait acte de candidature à la Présidence, mais un peu de bon sens, plus de sens du devoir, beaucoup de travail sur soi même et de réflexion personnel de la part de nos dirigeants,(de droite comme de gauche), et collée aux pieds la fierté d'être Français qu'ils soient de souche ou d'adoption, noir, jaune, blanc, chrétiens, bouddhistes, musulmans, ou que sais je encore permettra d'envisager l'avenir plus sereinement et d'éviter cette troisième guerre mondiale qui ne veut pas dire son nom mais qui se met lentement en place de la même façon qu'en 1939.

Plus jamais ça disaient ils !



19/01/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres