la lettre de Guy CAILLEAU

S'ENGAGER POUR LA FRANCE


S’ENGAGER POUR DEMAIN


Fidèle à notre devise : Ni de droite, ni de gauche, ni du centre, juste citoyens de France, nous avons décidé de nous engager dans cette campagne électorale pour les élections Présidentielle de  cette année. Encore un candidat direz vous, non ! nous ne présenterons pas de candidat directement mais avons décidé de soutenir celle du mouvement pour l’initiative citoyenne. Les  propositions que fait cette association vont dans le même sens que ce que nous disons depuis des années.
Notre pays traverse une période de bouleversements intense qui pour certains auraient pu être évité en muselant l’appétit trop vorace des investisseurs qui depuis quelques années ne sont sensible qu’au profit de leur compte en banque.
Les plus pauvres continuent de s’appauvrir et les plus riches continuent de s’enrichir au détriment des classes que l’on qualifiait de moyennes il y a encore peu de temps.
La politique « bling bling » menée depuis presque 5 ans par l’actuel locataire de l’Elysée,  la marche en avant, suivie immédiatement d’un recul tonitruant, les cadeaux fiscaux fait aux amis, rappelons nous les 300 millions remboursés à cette pauvre madame Béthencourt, qui n’était pas à mettre sous tutelle à l’époque., le grand spectacle médiatique crée par les apparitions savamment orchestrés par des journalistes trop complaisants du chef de l’Etat qui devait accrocher Dominique de Villepin à un crochet de boucher.
Le début de campagne délétère que nous subissons depuis plusieurs semaines, les attaques frontales des uns envers les autres, les reprises systématiques par les godillots du président des propos tenus ou des petites phrases font que nos compatriotes ont délaissé la politique politicienne pour se tourner vers des hommes et des femmes de bonne volonté qui comme eux subissent les mêmes effets de la crise en regardant l’ « élite » continuer à vivre comme si de rien était.
Et puis subitement à 100 jours de l’échéance on va faire des propositions dans tous les domaines pour tenter de sortir de cette crises, on va trouver la solution miracle que personne depuis trente ans n’avait trouvée, seul le Président sortant est capable de relever le défis, ils nous le disent à longueur de journaux télévisés, ils nous rabâchent les oreilles tous les jours avec les recettes que personne n’a jamais utilisé. Bref, sans une réélection du chantre de la nation, superman de la présidence, de préférence au premier tour, cela évitera une dépense inutile en frais de campagne, la France sombrera dans une guerre abominable. A quand les tranchées ?
Triste conception de la réalité, les français sont avant tout des gens sensés et réfléchis, ils ont fait un choix en 2077 qui s’est révélé être un mauvais choix, ils en subissent les conséquences mais déciderons dans les prochaines échéances qui aura la préférence pour mener 5 ans de plus la destinée de notre pays.
Une élection à la Présidence de la République est un premier pas, il faut pour pouvoir gouverner avoir ,à l’assemblée nationale une majorité afin de pouvoir mettre en œuvre le programme du candidat devenu le Président.
La politique est en train de changer, il y a trop longtemps que les français s’en désintéressent, et qu’elle est confiée à des hommes et des femmes qui s’accrochent comme des poux à leur siège, parfois pendant 4, 5ou 6 mandats sans discontinuer. C’est l’électeur qui doit trancher, c’est pourquoi il faut rendre le vote obligatoire afin que chacun puisse le moment venu s’exprimer avec force par un vote énergique, je suis sur que si l’ensemble des citoyens de notre pays votaient la face des choses serait rapidement modifiée. Pour cela il faut que les inscriptions sur les listes électorales soient faites dès la naissance, nous avons bien un N° de sécurité sociale qui reste le même toute notre vie, il ne doit pas être difficile de trouver la formule qui conviendra à cette inscription ; Cela permettra également de contrôler les demandes de prestations sociales ou les aides, car on ne peut pas ne pas voter, critiquer les mesures prisent par l’Etat, et bénéficier d’avantages sociaux au détriment des autres.
Je pourrais disserter pendant des pages et des pages sur les mesures que devrait prendre le futur chef de l’Etat, mais j’attendrais pour cela que les candidats veuillent bien prendre le temps de faire des propositions, et pas au dernier moment, ils risqueraient d’avoir des surprises au dépouillement final.
Mais après l’élection du futur Président de la République, il faudra élire nos députés.
Pour notre part, l’UDAP et ses associations partenaires soutiendrons, partout en France, les candidats du Rassemblement  pour l’Initiative Citoyenne ( RIC), qui seront présent aux élections législatives  qui ne seront qu’une première étape dans la reconquête de la France.
Après cette échéance qui devrait être un galop d’essai pour nos candidats, nous présenterons de nouveaux visages, pas de cumul de mandats possibles, aux élections Régionales et européennes.  
A chaque élection Présidentielle les candidats promettent monts et merveilles et surtout ils promettent de donner régulièrement la parole au peuple s’ils sont élus, une fois élus, cette pieuse promesse est vite enterrée, on à vu les cas avec Jacques CHIRAC et Nicolas SARKOZI en particulier.
Que proposent nos partenaires du RIC, en premier lieu la création de référendum d’initiative citoyenne pour faire pression sur les décision importantes que voudrait prendre les gouvernements avant leur application sur des sujets d’importance.
Je ne détaillerais pas aujourd’hui le programme du RIC vous le découvrirez au fur et à mesure dans mes écrit et dans les leurs en allant sur mon blog et sur leur site :www.ric-France.fr.
Regroupons-nous pour faire gagner la France et laisser à nos enfants et petits enfants une société digne de ce nom.

VOTEZ RIC

Guy CAILLEAU
Président de l’UDAP
20 JANVIER 2012



20/01/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres