la lettre de Guy CAILLEAU

NOUVELLE PUBLICATION

JUPITER EN MARCHE

 

Ou

 

UNE DICTATURE QUI NE VEUT PAS DIRE SON NOM.

 

Le 7 mai 2017, au soir de l’élection du nouveau Président de la République, la France retiens son souffle, c’est un jeune homme de 39 ans que les Français ont préférés aux autres FILLON, JUPPE, MELANCHON ou encore LEPEN. Il sera confirmé par le Conseil d’Etat le 10 mai et officiellement investi Président de la République le 14 mai 2017.

 

Venu du fond de la cour carrée du Louvre, il s’avance, raide le regard fixé sur l’horizon comme s’il voulait en reculer les limites, lentement, calmement, à pas comptés. Il s’avance vers son destin lui qui, quelques années plus tôt, était un parfait inconnu aux yeux des français et des Françaises. Il a réussi son coup, même si à l’instar de Nicolas SARKOZI il a du trahir quelque peu son mentor en politique, son prédécesseur à l’Elysée, François HOLLANDE.

Mais qui est donc ce jeune Président qui veut redonner à notre pays le lustre qu’il a perdu au fil du temps et des hommes et surtout au cours des deux mandats précédents ?

J’avais, à la création d’ « En marche » donné mon accord par internet pour recevoir les informations de ce mouvement naissant qui ne voulait pas dire ce qu’il cachait. J’ai donc suivit, avec beaucoup d’intérêt la fulgurante ascension d’Emanuel MACRON, et à l’époque personne n’aurait misé un sou sur ce jeune ministre turbulent aux yeux de son mentor de l’époque François HOLLANDE.

J’ai vu la transformation s’opérer, j’ai senti cette lame de fond qui allait l’emporter pour le déposer sur les rives du pouvoir suprême.

Un matin, après l’élection de Christophe CASTANET au poste de délégué général de la République en Marche, je reçois un mail me disant que je suis membre de ce mouvement et qu’à ce titre je suis consulté pour donner mon avis. Imaginez mon étonnement moi qui depuis bien longtemps ne suis plus encarté ou que ce soit. J’ai donc décidé de me pencher sur la méthode Jupitérienne, je vous livre ici le fruit de mes recherches et de mes analyses.

 

 

COUVERTURE JUPITER 003.jpg

 

 

 

Commande par mail : « guycailleau@bbox.fr » au prix de 15€ (+3€ de frais de port) Dédicacé ou sur facebook (MP) chèque à ordre de Guy CAILLEAU, a expédier à l’adresse figurante sur le mail de réservation que vous recevrez en retour. Délai 4 semaines environ..

 

 

EXTRAITS : 

« On surnommait François Mitterrand «Tonton», «Dieu» ou «le roi Soleil», après  SARKO , « le petit Cabot râle », et HOLLANDE, le « Casanova des deux roues », voici « JUPITER » qui s’avance dans la lumière du soir, car il a déclaré qu’il serait un Président «  JUPITERIEN » il a donc été décidé, proclamé, qu’Emmanuel Macron serait JUPITER….

On peut se poser bien des questions après ces six premiers mois passés à l’Elysée ou pas un son discordant ne se fait entendre et ou, même ceux qui le combattaient précédemment ont fait allégeance à celui qui maîtrise parfaitement le jeu politique pour lequel il est en train de réécrire les règles….

Le 8 mai 2016, il est invité par le maire d'Orléans, Olivier Carré, à présider les Fêtes johanniques, organisées chaque année pour célébrer la libération de la ville par Jeanne d'Arc[ . Il entendait, à cette occasion, « rattacher   à l'idéal républicain » la figure de Jeanne d'Arc, que l'extrême droite s'est appropriée indûment selon lui[ .Il faut bien lui reconnaître que c’était la réalité des faits. Dans le discours qu’il fait ce jour là, il établit un parallèle implicite entre la vie de Jeanne d'Arc et sa propre trajectoire, la pucelle d’Orléans marche cote à cote avec JUPITER...

JUPITER avance, à son rythme, sans se presser, avec la patience de Machiavel qu’il connait bien. Contrairement à ce que pensent ses détracteurs il est prêt, son programme, ses actions à venir, sa détermination feront de lui le futur Président que les Français et les Françaises se donneront. C’est inéducable, c’est écrit en lettre de feu dans son ciel, JUPITER n’est-il pas le dieu des dieux, ne maîtrise-t-il pas la foudre et les éclairs. Son « futur prédécesseur », la foudre il l’avait prise sur son avion juste avant de décoller pour BERLIN le jour de son investiture sous une pluie battante….

 HOLLANDE ne maîtrisait rien, JUPITER ordonne aux éléments….

Pendant ce temps, comme toujours on en rajoute une couche, la droite de la droite n’est pas d’accord avec la droite, la gauche de la gauche en fait de même, Les hommes politiques continuent de nous prendre pour des Cons à croire qu’ils n’ont rien compris mais surtout qu’ils se moquent éperdument de nous. Après l‘hyper Président  et celui  des Barbapapa  voici venu le temps du Président Jupéterien.

Au moins, avec lui les choses se sont clarifiées tel François Mitterrand qui avait, en son temps fait éclater le Parti communiste et assumé la montée du front national, JUPITER a réussi l’exploit de faire éclater, à la fois la gauche et les socialistes….

 Emmanuel Macron ayant déclaré en octobre 2016 que la France a besoin d'un chef de l'État « jupitérien » sur le modèle de Charles de Gaulle et François Mitterrand, par opposition au « président normal » que François Hollande entendait incarner, les médias avaient repris largement cette métaphore   et l’avaient qualifié de président jupitérien,  de là à JUPITER il n’y a qu’un pas aussitôt franchi.  Et JUPITER multipliera les symboles dés le début de sa Présidence   (marche vers la pyramide du Louvre le soir de son élection, remontée des Champs-Élysées en véhicule militaire, tentative de sélectionner la presse accréditée pour les voyages officiels, invitation de Vladimir Poutine à Versailles). Le chercheur Alexandre Eyries estime qu'Emmanuel Macron « affiche un retour aux sources de la Ve avec un pouvoir exécutif absolu.

On est dans un début de dictature larvée qui ne veut déjà pas dire son nom. »

 

 

 

 





24/01/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres