la lettre de Guy CAILLEAU

Mirage

 

 

Elle était belle, elle était douce

Une belle et jolie frimousse

Un popotin qui se trémousse

Et voici mon cœur qui s'émousse

 

Elle était fille dans son regard

Femme marchant au hasard

Croisée sur ce quai de la gare

Dans la mi pénombre du soir

 

Elle était vêtue avec soins

Manucurée comme il convient

Élégante jusqu'au bout des mains

Impassible suivant son chemin

 

Elle ne tourna même pas la tête

En me croisant, me laissant bête

Je ne savais plus ou me mettre

Bredouillant une phrase inepte

 

Au moment ou je la croisais

Son visage se durcissait

Elle me dit en mauvais français

Je suis un homme, tu t'en doutais?

 

Et il a passé son chemin,

En me laissant tel un pantin

Regardant sa chute de reins

S’éloigner sur ce quai de train.

 

Guy Cailleau 5 mars 2016



05/03/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres