la lettre de Guy CAILLEAU

LES ARISTOCRATES A LA LANTERNE

J’ai comme beaucoup de français suivis le discours de Marine LEPEN le 1er mai 2013 à PARIS .

Après le « karcher » de Sarko, Hollande avait ouvert sa « boite à outils », voici maintenant marine LEPEN qui nous fait découvrir sa lanterne.

Elle veut éclairer le monde avec sa petite lanterne qui représenterait d’après elle la lueur d’espoir qu’attendent les français.

J’ai écouté avec beaucoup d’attention son long exposé du 1er mai, ou soit dit en passant nous avons pu noter l’absence criante des références historiques du front national, à l’exception d’une adresse  internet qui reprenait les mots :frontnational.com.

Aurait elle honte de ses origines ?

On peut se poser la question puisque sur deux député élus à l’assemblée nationale, seule une est inscrite au mouvement. Il est vrai qu’il aurait été difficile pour Marion Maréchal LE PEN, nièce de la Big chef, de faire autrement. Le second député qui fait le délice des journalistes  avec ses sorties grossières n’est autre que le « magnifique » Gilbert COLLARD, avocat
indigné par les mesures de transparences voulues par le Président de la République et qui ne vont certes pas de concert avec sa méthode de travail qui consiste à faire payer le client suivant pour rembourser le précédent. J’en ai fait la démonstration dans le livre que je lui ai consacré paru aux éditions Ness de Lusace.

Pendant toute la durée  du discours de la Présidente du FN je n’ai entendu que des réalité évidentes, des faits que tous le monde connaît et peu de propositions d’avenir réelles. Auparavant elle avait défilé dans les rues de Paris avec à ses cotés son indéfectible avocat, là au moins il est présent , certains de ses clients ne peuvent pas en dire autant. 

Que reste il de ce discours qui m’a rappelé le ton monocorde de la « gentillette » Arlette Laguis au temps de sa splendeur énonçant méthodiquement les problèmes de notre société. Rien que nous ne sachions déjà, ce catalogue d’énumération n’apporte aucunes réponses immédiates aux problèmes qui se posent à la France.

On aurait pu attendre de celle qui se veut l’unique recours à nos problèmes un peu plus de conviction dans les propos et surtout de réelles propositions qui soient réalisables immédiatement.

J’ai été déçu pour ses adhérents qui pouvaient espérer plus de sa part.

Au moins a t-elle fait taire une fois pour toute son irascible père, c’est en soi une grande victoire, pour cela , au moins,  je ne regrette pas de l’avoir écouté.

 

 

 



15/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres