la lettre de Guy CAILLEAU

JOUR DE CARENCE

 

MARYSE LEBRANCHU POINCONNEUSE DE LA SECU.....

UN P‘TIT TROU, UN P‘TIT TROU , ENCORE UN P’TIT TROU

 

 

 Madame LEBRANCHU tente de faire parler d’elle en offrant un cadeau au personnel de la fonction publique en déclarent que les  onctionnaire allaient récupérer un jour de carence en cas de maladie , bravo pour eux.

Et les autres on en rajoute un cinquième pour compenser?

Compenser , quel nom bien adapté à cette décision mûrement réfléchie et pensé  par un Énarque sûrement  plus intelligent  qu’un autre ou qui est plus souvent que ses collègues lui même en arrêt de maladie Cela « compense «  mais si les « cons pensent  » nu doute que nous verrons vite la fin de nos emmerdes,  heureusement il reste nos amours et nos amis.

 

21 Février 2013

 



21/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres