la lettre de Guy CAILLEAU

HISTOIRE DE MARIANNE RACONTEE PAR UN MARIOLE

 

 


"OU L’ART DE FAIRE RIRE EN POLITIQUE ALORS QUE

LES POLITIQUES NOUS FONT CHIER »

 

 

Extraits:

 

 

Les nouvelles AVENTURES

DES   PIEDS NIKES

Il était une fois dans un château appelé «  le Palais où l’on boit du Bourbon », trois dépités qui cherchaient à exister après le départ en exil de leur champion le roi Sarko 1er, qui poursuivait sa  croisade autour du monde afin de semer sa bonne parole.............................................................

 

Frédé Filochard  avait du aller s’exiler après la conquête de l’Etat par le Conte de Corrèze en l’an 0 après Sarko, car comme les historiens le savent, il y a eu un avant SARKO et un après SARKO.........

 

Clauclo Quignol  avait été adoubé par ses pairs aussitôt après le départ du monarque SARKO 1er et siégeait depuis plus d’un an au Palais où l’on boit du Bourbon quand Frédé Filochard vint le rejoindre. Là ils retrouvaient tout deux Henri Bouledingue arrivé aussi dès le début.........................

 

LA VICTOIRE DU PEUPLE ROSE

 

 

L’avènement sur le trône de l’Etat de Marianne, qui en est dans un drôle, de François qui met le PAYSBAS avait apporté au peuple Rose un espoir bien légitime et au-delà à certains qui, lassés des frasques de l’ancien souverain et de son vizir Courage Filon, parmi les Serfs bleu et orange avaient porté leur suffrage sur ce prétendant qui n’avait jamais fait ses preuves à un poste important, mais qui semblait avoir la volonté qu’il fallait pour redresser Marianne fatiguée de la vitesse à laquelle elle avait vécue les cinq dernières années. Il avait vite été rebaptisé EUH EUH par le bon peuple de Marianne unanime devant ses premières indécisions.

Euh Euh avait répudié sa première compagne pour vivre avec une nouvelle qui n’avait de cesse que de tacler l’ancienne à chaque fois qu’elle le pouvait. Euh Euh n’était pas content mais laissait faire, peu enclin à décider clairement. Il n’avait pas voulu se marier  avec Sécotine Loyal pas plus qu’il n’avait convolé avec celle qui laissait Trier Weler. Mais il avait décidé pour une fois de permettre à tous de se marier légalement...................................................................................................

 

Mais Euh Euh avait tenu bon et la loi sur le mariage pour tous était passé permettant aux candidats de  pacsés de  l’union libre au mariage homo ce qui obligatoirement les rendis gai...........................

 

SERFS DES CHAMPS ET SERFS VILLE

 

 

Les Serfs Bleu marine étaient dirigés par Martine Lamême et Phil Aupot, tous deux héritiers du féroce conquérant qui n’avait jamais rien conquis, mais qui avait essayé souvent, Jean Marie Lateigne bien souvent monté au front pour revenir sur le cul.

 

Les Serfs oranges avait à leur tête un gentil, chevalier Fran  soit Baie Roux, qui avait tenté d’arracher le duché de Pau mais qui n’en avait pas eu beaucoup à ce jour et dirigeait sa poignée de Serfs secondé par le Barde des Pyrénées , ermite du Palais ou l’on boit du bourbon, qui vivait de peu voir de rien et n’arrivait qu’à la même chose, le dépité, Jean la salle. Il avait tenu fringale ouverte dans la pièce qui porte son nom à l’intérieur du palais ou l’on boit du bourbon et qui compte quatre piliers, la salle des quatre colonnes.

 

Les roses , depuis l’avènement de Euh Euh s’étaient vu placer à leur tête un ancien pote auquel il ne fallait pas toucher, qu’on aurait pu croire venu de Harlem tant son désir était grand de se hisser à la première place des roses.

 

Les bleu se déchiraient à coups de frittes, depuis l’abdication de Sarko 1er, pour le leader schips de leur coterie entre l’ancien Vizir Courage Filon et j’en ai franchement écopé. Après une intense bataille interne la coterie avait retrouvée une unité de façade sans pour autant la ravaler et recrépir les fissures. Ils se préparaient comme toutes les coteries de Marianne pour l’assaut du Donjon de la capitale de l’Etat en l’an deux après Sarko.

 

Les Verts qui avaient auprès du monarque actuel deux ambassadeurs spécialistes de l’amer, C. Cil du Flot et une femme venue d’Elf, Fine Bateau étaient dirigés par un illustre inconnu qui n’en était illustre que par son absence de connaissance, avant lui des figures importantes avaient dirigés la coterie, Eva  pas belle, Daniel Conbéni rescapé de la bataille célèbre de La sort bonne et qui l’avale de grâce en l‘an 68 avant Sarko, Noêl Monpére, mère qui beggle, et Dominique Voit net, au moins jusqu’à Montre œil.

Enfin venaient le peuple rouge emmené avec vaillance par le Connétable Jean Luc Méchanbon, reconnaissable à son visage de « ravi », comme disent les Serfs du midi de Marianne, passé des Roses au Rouge et fustigeant les Verts avec véhémence, tout en tapant sur tout et surtout en tapant.

 

Et fermant la marche il y avait Dame Titine Bouc Tain qui représentait les Serfs incolores, peut nombreux mais dont le leader, Jésus, crit fort sans pour autant garder les bras en croix.................

 

 

Chronologie des monarques

 

 

Avant ces deux monarques qui se battent pour la conquête ou la reconquête du siège ou  MARIANNE pose son séant, il y a eut en l’an 58 avant Sarko un monarque absolu qui avait épousé Marianne par conviction, payant même ses dépense personnelles de ses écus, Charles Deux Gaulles, dit sa « Grandeur suprême », puis Georges Poupoupidou ancien grand vizir  du précédent, disparu trop tôt pour mettre en œuvre ses projets en totalité. Il laisse dans l’histoire une énorme moissonneuse batteuse qui trône dans un des quartiers de la capitale de Marianne.............................................

 

la vie et les mœurs au royaume de marianne

 

 

  Sarko 1er du temps de sa splendeur avait épousé Dame Célia qui elle-même avait été mariée avec un Martin qui faisait le Jaques sur la seine de l’Empire par Sarko 1er à l’époque ou  celui-ci était Duc de Nœud Hi et qui depuis l’avait épousseté, puis répudié pour con voler en en injuste noces princières avec la bardette aux quarante amants et qui avait brunie tant elle était restée exposée au soleil, une photo la représentant dans ce plus simple à pareil avait circulée dans le royaume et avait été vendue très cher pour acheter des talonnettes d’or et d’argent à Sarko 1er qui tentait de se mettre au même niveau que se collègue monarques voisins........................................................

 

_________________________________________________________________________________

Vous pourrez commander d'ici quelques semaines cet ouvrage humoristique et grinçant qui reflète bien la vie menée par nos politiciens et personnalités de tous bords. J'ai voulu uniquement vous divertir sans aucune arrière pensée. En ces temps de morosité un peu de lecture reposante et humoristique ne peut pas faire de mal. J'espère que cette lecture là vous divertira et vous fera rire autant que je l'ai fait en l'écrivant. Si c'est le cas j'aurai réussi mon pari.

Amicalement. GUY

 

 

 

 

 

 



14/06/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres