la lettre de Guy CAILLEAU

GUAINO ;;;SECOURS

 

LE FEUILLETON CONTINUE…..

 

Des lois pour les Français et quelques-unes pour soi même

L'Assemblée nationale a enregistré mardi une proposition de résolution étonnante,  proposée par le député UMP Henri Guaino, et qui vise à protéger, comme par hasard ce pauvre député de poursuites judiciaires engagées à son encontre par le parquet suite aux propos injurieux qu‘il a ténu contre le Juge GENTY en particulier . Le valeureux « dépité » des Yvelines demande dans sa résolution "la suspension des poursuites engagées par le parquet de Paris contre lui,  pour outrage à magistrat et discrédit jeté sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance".

 

Le fringant député recasé après la défaites de Sarko aux présidentielles dont il était l’une des « plumes »   ne perd pas une occasion de faire parler de lui et accumule pour cela les imbécilités.

Une de plus me direz vous, oui mais une de taille vous en conviendrez.

Comment le simple justiciable que nous sommes pouvons nous tolérer ce genre d’agissements, qu’un élu de la nation cherche à faire voter des lois dans l’intérêt général me semble une bonne chose, mais qu’un même élu se permette de proposer un texte dans le seul but d’échapper à un procès qu’il a bien volontairement suscité me parait être une insulte au peuple de France. Car il faut tout de même admettre qu’après avoir déclaré sur toutes les chaines qui le recevait fin mars 2013 :

« Je conteste la façon dont il a fait son travail, je la trouve indigne, voilà je le dis, il a déshonoré un homme, il a déshonoré des institutions, il a aussi déshonoré la justice",  "Il a sali les institutions de la République et il a déshonoré la justice". Il ne devait pas s’attendre à une réaction judiciaire.

Renvoyé en correctionnelle pour "outrage à magistrat" le 27 mai prochain, Henri Guaino n'a donc plus qu'une semaine pour tenter de se soustraire à ce rendez-vous judiciaire en déposant une résolution qui n‘a aucune chance d‘aboutir.

 

Comme beaucoup de Français victime du système judiciaire j’aurai préféré voir ce député prendre ses responsabilités et déposer des lois qui soient en mesure de réformer l’institution. Si je suis parfois très dur avec les magistrats qui sortent de leur rôle ou règlent leur comptes grâce à leur position (voir Aux armes justiciables » aux éditions Edilivre qui fait suite à mon premier livre « Les dysfonctionnements de la justice » je ne peux qu’apporter mon soutien à ceux qui font leur travail avec sérieux et rigueur, le juge Genty me semble être de ceux là.

Le président de l'USM Christophe Regnard juge le procédé "scandaleux". "C'est une étonnante conception de la démocratie. Henri Guaino utilise donc ses fonctions parlementaires pour s'attaquer à une autre institution et se soustraire à la justice", dénonce-t-il.

Henri Guaino, qui n'a pas donné suite aux   appels de la presse, comme il n’a pas répondu à la dernière lettre que lui aI adressé à l’Assemblée   a en tout cas soigné ses arguments, s'appuyant notamment sur la jurisprudence. En 1980, rappelle-t-il une demande de suspension "a été déposée par Gaston Defferre pour huit députés socialistes, dont Jean Auroux, Claude Evin, Laurent Fabius, François Mitterrand". Enfin, pour éviter qu'on lui reproche de vouloir se soustraire définitivement à la justice, Henri Guaino souligne que la suspension des poursuites, si elle était adoptée, serait limitée "jusqu’à la fin de la session en cours", fixée au 30 juin. OUF! on a cru que se serait définitif!

J’espère qu’il sera condamné , au moins pour le principe, et je ne suis pas sur que se « collègues » de l’UMP apprécient ce nouveau tour de force de ce triste personnage qui discrédite la politique qui n’a pas besoin de gens de la sorte pour ne plus intéresser personne.



20/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres