la lettre de Guy CAILLEAU

AIMER LE CHEVAL NE FAIT PAS DETESTER L'ARGENT

LA CONSOMATION AUGMENTE: LES PRIX AUSSI

 

 

La consommation de viande de cheval a augmenté en France depuis le début du scandale des plats surgelés, grâce à la couverture médiatique dont a bénéficié ce produit, a déclaré  le président du groupement des bouchers chevalins de France.

Les ventes ont grimpé jusqu'à 15% dans les boucheries chevalines,  ajoute Eric Vigoureux, président de la Fédération des bouchers-chevalins, Interbev Equins.

Aujourd'hui, l'équidé ne représente plus que 0,3% de la consommation de viande en France,

 

Actuellement, 60% environ de la viande de cheval consommée en France est importée, selon les chiffres de France Agrimer.

 

Le scandale  de la viande de cheval, étiquetée comme de la viande de bœuf dans des plats préparés surgelés, a fourni une publicité surprise aux   700 bouchers-chevalins  en activité en France.

 

Je suis depuis toujours consommateur de viande de cheval, ce qui ne m’empêche pas d’en avoir chez

moi sans pour autant les considérer comme de la bidoche.

 

 Jusqu’à présent le prix du kilo de cheval était à la moitie environ de celui du bœuf.

Hier l‘idée saugrenue m’a prise d’aller voir à INTERMARCHE le prix facturé.

 

Devant l‘engouement récent suscité par ce scandale de tromperie on aurait pu croire que le  prix se serait maintenu.

 

Quelle surprise de constater  une augmentation de 10 centime d’euro sur la barquette de deux steaks
hachés vendue il y a deux mois 2.50€, passé le mois dernier à 2.7O€ pour finir à 2.80€.

 

Comme souvent les crises profitent toujours à ceux qui les crées. Il existe toujours des  gens « honnêtes » pour soulager les portes monnaie de nos concitoyens et s’enrichir un peu plus sur notre dos.

 

Leurs petites entreprises ne subissent pas la crise.

 

Heureusement IL Y A FINDUS............



21/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres